Devise d'Essipit

POUR NOS PÈRES ET NOS ENFANTS

Un milieu de vie unique

Un milieu de vie exceptionnel

Essipit, c’est avant tout un milieu de vie communautaire où la famille est au centre de toutes les préoccupations. Situé sur un site naturel exceptionnel en bordure du fleuve St-Laurent, Essipit est un lieu qui favorise les activités de plein air; ce n’est d’ailleurs pas par hasard que le Conseil de notre Première Nation offre des horaires permettant de bien profiter de la nature qui nous entoure. Approcher une baleine, regarder le soleil qui se couche sur le fleuve, remonter un sentier et taquiner la truite, ce n’est pas que pour les touristes; c’est aussi pour les membres de notre communauté et pour nos employés.


Un milieu de travail unique

Si le respect, la famille et l’entraide font partie des valeurs de la Nation innue, l’ouverture aux autres caractérise particulièrement la Première Nation d’Essipit dont les emplois sont occupés à 55 % par des non-Autochtones. Résolument tournée vers l’avenir, notre communauté a su développer, au cours des 35 dernières années, diverses entreprises œuvrant dans les secteurs du tourisme (hébergement, camping, croisières aux baleines, pourvoiries, restauration, artisanat), du commerce au détail, des pêches, des produits forestiers et de l’énergie renouvelable. Pas étonnant donc que des gens de toute provenance choisissent de relever les nombreux défis que propose une organisation jeune et dynamique, où les chances de promotion sont multiples et les relations de travail fondées sur la solidarité et l’entraide, comme le veut notre culture.


Toute une gamme de bénéfices

Le Conseil et les entreprises de la Première Nation des Innus Essipit sont attentifs au mieux-être ainsi qu’à la satisfaction au travail des employés. En contrepartie, ceux-ci développent un sentiment d'appartenance qui favorise la stabilité du personnel, la motivation au travail et le dépassement de soi. C’est ainsi qu’au cours des années, divers bénéfices aux employés se sont ajoutés les uns aux autres, jusqu’à constituer un ensemble quasi exceptionnel pour un organisme de la taille du nôtre. Nous offrons, en effet, les programmes suivants :

Essipit dispose par ailleurs de son propre service de santé. Médecin et infirmières sont disponibles pour répondre aux besoins des membres, des employés et de leur famille. Le Centre de santé s’occupe également des évaluations médicales, des prélèvements, des suivis CSST, etc.


Des politiques justes et équitables

Le secteur des ressources humaines s’est doté de plusieurs politiques dans le but d’assurer une gestion juste et équitable du dossier de chaque employé.


Portrait de famille

Nous avons conduit récemment un exercice intitulé ENGAGE-O-MÈTRE, afin de mesurer l’engagement des employés ainsi que la qualité de nos pratiques de gestion du personnel. L’objectif était d’obtenir un portrait de famille de l’organisation.

Les résultats nous font voir que tous groupes confondus, nos employés éprouvent un très grand attachement envers leur organisation tout en conservant un lien rationnel avec elle : ils se sentent proches de l’organisation sur les plans de la loyauté et de l’appartenance, ce qui ne les empêche pas de considérer leur intérêt comme étant également prioritaire.

Il s’agit là d’une situation idéale où les employés ne travaillent pas que pour la paye et les avantages sociaux, mais d’abord en fonction de certains idéaux qu’ils partagent avec l’organisation. Cela ne signifie toutefois pas que leurs conditions de travail ne les intéressent pas : au contraire! Leurs réponses témoignent d’un attachement qui est également très réaliste et rationnel. Il existe donc chez nous un équilibre organisationnel qu’il est important de maintenir et de développer.
 


Programme d’aide accessible à tous

Le Conseil de la Première Nation des Innus Essipit s’est doté d’un programme appelé NEPEM (mot innu qui signifie en français À PORTÉE DE MAIN) qui s'adresse à ses membres ainsi qu’à ses employés. Grâce à ce programme, nos membres et employés qui en font la demande ont accès aux services de professionnels offerts par la Clinique de psychologie GRAP de Jonquière. Ceux-ci sont en mesure d’initier avec eux une relation d’aide profonde et efficace à partir d’entrevues se déroulant ici même à Essipit.

Quelle que soit la situation (problèmes familiaux, juridiques ou financiers; dépendance; problèmes professionnels ou émotifs; crise ou urgence; ou simplement parce qu’on a besoin de quelqu’un à qui parler), un professionnel de la clinique de psychologie GRAP initie avec le demandeur, une relation d’aide lui permettant de mieux saisir l’ensemble de sa problématique. Ce service est accessible 24 heures sur 24, 365 jours par année. Il est entièrement confidentiel, ce qui signifie que personne, à part le demandeur et son thérapeute, ne sont mis au courant du ou des problèmes que l’on souhaite résoudre. De plus, ce programme est gratuit pour tous les membres et employés de la Première Nation des Innus Essipit.
 


Le monde d’Essipit

En tant qu’employeurs, nous croyons être à l’avant-garde en matière de qualité de vie sur les lieux de travail. En tant que gouvernement autochtone, nous pensons que les divers services et programmes offerts à nos membres et employés nous situent, non pas dans une classe à part, mais dans un monde où prédominent les valeurs d’écoute, d’entraide et de solidarité qui sont celles d’Essipit.


La loi canadienne sur les droits de la personne « guide explicatif »

À la fin des années 2000, le gouvernement fédéral a abrogé l’article 67 de la loi canadienne sur les droits de la personne. Cet article empêchait qui que ce soit de déposer une plainte sur tout ce qui pouvait toucher la Loi sur les Indiens. Maintenant que l’article 67 n’existe plus, les Autochtones peuvent déposer une plainte aux droits de la personne contre le gouvernement fédéral si la Loi sur les Indiens ou des politiques qui en découlent causent de la discrimination.

Un petit rappel pour vous informer que depuis juin 2011, les autochtones peuvent également déposer une plainte contre des gouvernements des premières nations ou d’autres organismes autochtones sous règlementation fédérale si les gestes qu’ils posent ou les décisions qu’ils prennent en vertu de la Loi sur les Indiens sont des actes discriminatoires.

À cet effet nous vous invitons à visiter notre site web sous la rubrique ressources humaines pour prendre connaissance du guide explicatif de la loi canadienne sur les droits de la personne.

Vous pouvez également le consulter à partir du site web de la commission des droits de la personne à l’adresse suivante : www.chrc-ccdp.gc.ca/fra

 

Une copie du guide est également disponible à l’entrée du centre administratif pour consultation.

Pour toutes questions, n’hésitez pas à contacter Jean Hébert, directeur des ressources humaines.