Accueil > Inscription Essipit

Inscription Essipit

Contexte

Le Conseil de la Première Nations des Innus Essipit (CPNIE) a été informé que le bureau du Registraire des Indiens entreprend actuellement une procédure de révision des dossiers de certains membres de la communauté d’Essipit. Les personnes visées par cette révision ont reçu ou recevront une lettre recommandée dans les prochains jours afin de les informer de la situation.

Le CPNIE tient à préciser que la démarche du bureau du Registraire est complètement indépendante et que le CPNIE n’y est associé d’aucune façon que ce soit.

 

Foire aux questions

1.  

À qui dois-je m’adresser pour obtenir plus d’informations?

2.  

Est-ce que le Conseil peut m’aider à transmettre de l’information supplémentaire au Registraire?

3.  

Est-ce que le Conseil peut m’aider à contester la décision?

4.  

J’ai reçu une lettre, combien de temps ai-je pour y répondre?

5.  

J’ai reçu une lettre, combien de temps ai-je pour la contester?

6.  

Pourquoi le Conseil ne détient pas davantage d’information sur la situation?

7.  

Quelqu’un de ma famille a reçu une lettre de révision de leur dossier, est-ce que je dois m’attendre à en recevoir une moi aussi?

8.  

Si j’ai reçu une lettre, est-ce que mes enfants sont concernés également?

9.  

Qu’est-ce qui se passe si j’ai reçu une lettre et que je travaille pour le Conseil?

10.  

Que se passe-t-il si je suis en processus pour la construction d’une maison et/ou d’un camp innu-aitun (aide financière) et que j’ai reçu une lettre?

11.  

Que se passe-t-il si je reçois de l’aide financière aux études et que j’ai reçu une lettre?

12.  

Je ressens de la détresse et je ne me sens pas bien depuis que j’ai appris que j’étais visé par la démarche du bureau du Registraire des Indiens. Est-ce que je peux obtenir de l’aide?

13.  

Quelle est l’implication du CPNIE dans la démarche de remise en question du statut autochtone entrepris par le bureau du Registraire des Indiens?

14.  

Que fait le CPNIE devant cette situation?

15.  

Est-il vrai que la période allouée pour transmettre les informations au Bureau du Registraire a été prolongée?

16.  

Est-ce que le Conseil souhaite que nous lui fassions parvenir les documents que nous avons répertoriés concernant Christine Kichera ?

17.  

Est-ce nécessaire de passer par un avocat avant la décision du Registraire ? Ne serions-nous pas mieux d'engager simplement un historien et attendre la décision au mois de novembre ?

18.  

Qu'adviendrait-il si la Registraire décide que Christine est autochtone, mais que nous ne pouvons pas prouver l'affiliation à Essipit. Serions-nous autochtones sans bande? Ou pourrions-nous être affiliés à Essipit, selon nos situations personnelles ?

19.  

Si nous sommes reconnus autochtones, mais non affiliés avec Essipit. Est-ce qu’Essipit peut nous reconnaître comme membre de la bande 086 ?

20.  

Si on demande un service tel que la construction d'un camp, qu’adviendra-t-il si je perds mon statut ultérieurement? Des exemples des mesures qui seraient prises ?

21.  

À la suite de la décision de la Registraire attendue en novembre, est-ce que nous allons perdre le statut jusqu’à la fin des procédures judiciaires ?

22.  

Est-il possible de faire une injonction face à une décision afin de conserver notre statut pendant le processus de révision par la Registraire.

23.  

Quelle est la décision du Tribunal des revendications particulières qui est mentionnée dans la lettre par rapport aux documents historiques ?