Devise d'Essipit

POUR NOS PÈRES ET NOS ENFANTS

Système communautaire

Capitalisme ou socialisme?

S’agit-il de « capitalisme communautaire » ou de « socialisme communautaire »? Les deux appellations sont sans doute appropriées lorsqu’on tente de définir le système économique en vigueur à Essipit. Selon l’auteur Paul Charest dans le livre intitulé Le tourisme indigène en Amérique du Nord publié chez L’Harmattan, « D’une part, la forme de développement local est capitaliste parce que les gestionnaires font des choix d’investissements en fonction de la rentabilité économique et de la réalisation de surplus à réinvestir dans d’autres projets (…). D’autre part, il y a aussi un caractère socialiste ou plutôt social parce que des choix sont aussi faits en fonction du mieux-être des membres de la communauté, par exemple : la création et le maintien des emplois; la volonté que les emplois saisonniers soient de durée suffisamment longue pour permettre la prestation de l’assurance-emploi, même si elle dépasse les besoins stricts de l’entreprise; la contribution des profits d’entreprise à la mise en place d’équipements et de services collectifs ».
 
Selon la tradition innue
Le « système communautaire » d’Essipit est fondé sur ce que nous appellerons une philosophie de développement communautaire, axée sur la création d’emplois dans des domaines propices au maintien et à l’évolution des valeurs traditionnelles, et ce, en fonction des considérations suivantes :